La qualité de l’air : enjeu majeur pour l’agriculture

Dioxyde de carbone, méthane, oxyde d’azote, ammoniac et poussières en excès : l’agriculture, comme les autres secteurs économiques (transport, chimie, …) doit trouver des solutions pour améliorer la qualité de l’air non seulement pour cesser d’émettre des gaz à effet de serre, mais aussi pour prendre soin de la santé des agriculteurs. On impute à l’agriculture 20% des émissions de gaz à effet de serre, 95% d’ammoniac (porcheries et poulaillers essentiellement), 45% de rejets de particules fines, 75% de méthane par l’élevage.

L’Europe veut qu’une baisse de 25% des émissions d’ammoniac soit atteinte en 2030.

Quelques mesures sont préconisées pour permettre de faire à la fois des économies d’énergie et pour augmenter la compétitivité  du secteur :

– Bâtiments Basse Consommation

– Ventilation efficace

– Récupérateur de chaleur

– Brumisation des sols

– Transformation du méthane en énergie

– Couverture des fosses à lisier

(d’après Ouest-fFance, juin 2015)

Le proverbe de septembre : ” Quand tu entends la grive chanter, cherche la maison pour t’abriter ou du bois pour te chauffer !”