Les vers tueurs de lombrics arrivent à Questembert

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOn vient de découvrir la présence en France de plathelminthes terrestres invasifs. Ce sont des vers plats originaires de Nouvelle-Zélande qui dévorent notamment nos bons vieux lombrics. Les scientifiques s’inquiètent de ce phénomène qui pourrait déboucher sur une catastrophe écologique majeure. En effet, ces envahisseurs n’ont aucun prédateur ni parasites et rien ne semble pouvoir freiner leur progression en France. La Grande-Bretagne est confrontée à cette situation depuis plusieurs années et dans certaines localités, les lombrics ont totalement disparu. C’est sans doute depuis la Grande-Bretagne que ces vers sont arrivés en Bretagne.

Chercheur au muséum national d’histoire naturelle, le professeur Jean-Lou Justine lance un appel, notamment aux jardiniers pour tenter de mesurer l’ampleur du phénomène. La Bretagne est l’une des régions les plus touchées par cette invasion insidieuse et semble-t-il depuis longtemps. On découvre aujourd’hui, alors qu’on ignorait l’existence de ces vers en France, il y a encore 6 mois, qu’ils sont installés dans le Finistère depuis au moins 5 ans.

Jusqu’à présent aucune découverte n’avait été faite dans le Morbihan. Hélas, notre département est sans doute lui-aussi infesté. En effet, ce vendredi 11 octobre, un habitant de Sulniac a trouvé un spécimen de ver invasif dans son jardin. Il est probable que ce ver n’est pas seul et la proximité avec Questembert peut faire craindre le pire.

Soyez donc très vigilant et regardez si vous ne trouvez pas de vers «bizarres» dans votre jardin, sous des feuilles, des pots de fleurs, ou rassemblés dans des pommes ou prunes tombés à terre. Le specimen découvert à Sulniac mesure environ 4 cm de long. Il s’agit de l’espèce Kontikia ventrolineata, très abondante en ce moment dans le Finistère.

Si vous trouvez un de ces prédateurs, prenez-le en photo en évitant de le prendre dans la main en raison de sa toxicité et contactez le professeur Justine :  justine@mnhn.fr

En savoir  plus ?   www.jacky-la-main-verte.com