La Framboise : le fruit d’août

framboiseLa framboise est le fruit du framboisier, arbrisseau de la famille des Rosacées. Ce fruit résulte de la transformation de minuscules carpelles d’une seule fleur qui se transforment en drupéoles semi-soudées, remplies d’une graine entourée de pulpe juteuse. La fructification se fait sur les rameaux de l’année précédente, qui après fructification se dessèchent et meurent. Cette plante attire les abeilles, ce qui permet la pollinisation des plantes environnantes. Il existe plus de 200 espèces de framboisiers. Les framboises peuvent être rouges, noires ou pourpres.

Le framboisier se développe sur un sol bien drainé, riche en matières organiques. Il a besoin de soleil. Il se multiplie par bouturage des racines, l’espacement entre les rangs doit être de 2 mètres au moins. Il faut bien pailler les pieds, arroser régulièrement et enlever les mauvaises herbes autour des pieds, car elles peuvent apporter des maladies comme la brûlure bactérienne ou la tumeur du collet.

Les romains ont répandu cette culture en Europe.Mais aujourd’hui le premier producteur est la Russie pour 30 %, suivi des Etats-Unis pour 15 %,la France étant loin derrière avec ses 2 %.

La framboise est un vrai menu “Minceur” : 38 Kcalorie pour 100 g : elle peut donc être consommée sans modération ! Elle contient des vitamines : E et C (25 mg/100 g) et des sels minéraux : potassium (200 mg/100 g), magnésium (53 mg/100 g), calcium (58 mg/100 g) et fer (1,8 mg/100 g). C’est aussi un anti-oxydant (prévient les maladies cardio-vasculaires) : l’acide ellagique peut diminuer les plaques dans l’aorte et faire baisser le cholestérol. L’acide gallique contenu dans la framboise permet une lutte efficace contre les virus et les microbes. Le fait de contenir des fibres facilite le transit intestinal (mais ATTENTION : s’il y a une fragilité de la muqueuse intestinale, les petits grains contenus dans la framboise peuvent être irritants, il faut alors consommer la framboise en coulis ou passée au tamis). La consommation de la framboise permet de lutter contre les cancers du foie, du sein, du poumon, de la prostate, du col de l’utérus et de la bouche. L’acide folique dans ce fruit, fait de la framboise un allié idéal pour les femmes enceintes !

Ce fruit est fragile et délicat. Il faut choisir les framboises fermes et bien colorées. Les framboises se gardent à peine 2 ou 3 jours, mais se congèlent très bien (il faut alors les étaler sur un plateau, bien à plat, et les mettre dans une boîte hermétique seulement quand elles sont bien congelées). On peut les consommer natures, en pâtisserie (bavarois, charlotte,…), en tarte, en coulis, en gelées, en confiture, en sorbet, en vinaigre…

Selon la légende : “La framboise tirerait sa couleur rouge du sang d’Ida, fille du Roi de Crète et nourrice de Zeus, qui voulait calmer l’enfant criant sans arrêt et lui aurait cueilli des framboises jusqu’alors de couleur blanche, se serait griffée le sein qui en saignant aurait coloré les fruits, d’où le nom botanique du framboisier “Rubus Idaeus Rouge d’Ida”