La plante du mois d’Août : Le Soleil

(1er/08/2018)

Le soleil est une plante vivace de la famille des Astéracées. Elle est proche du tournesol, mais c’est une fleur champêtre. C’est une fleur rustique qui peut atteindre 1,50 mètre de hauteur et qui ne craint pas le gel.  Les fleurs simples ou doubles, semblables à des marguerites ont des pétales qui s’organisent autour d’un pédoncule souvent jaune d’or. Les fleurs se referment dans la journée dès que le temps se couvre. Les feuilles sont dentées.

A cause de ses longs rhizomes traçants, elle peut devenir une plante très envahissante si on plante des variétés anciennes. Mais aujourd’hui, on peut trouver des plants qui se maîtrisent très bien.

Le soleil est une fleur de fond de massif, qui se marie avec beaucoup d’autres espèces. De par sa hauteur, il peut même servir de haie de protection. Originaire de l’Amérique du Nord, cette fleur se cultive à peu près sur tous les sols, même les peu fertiles ou les terrains secs. Il a besoin d’une exposition ensoleillée, et doit être à l’abri des vents forts. Au moment de la plantation, respecter une distance de 30 à 40 cm entre chaque plant. Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure et à l’automne, laisser faner et sécher les plants sur pied, attendre qu’ils soient complètement jaunis et couper le pied au ras du sol, comme il faut le faire avec les tulipes. Replanter des graines de soleil est très peu productif : pour planter des soleils, il faut diviser les touffes au printemps et les repiquer.

L’oïdium, ou maladie du blanc, est une maladie dûe à un champignon qui se caractérise par l’apparition d’une moisissure ou un léger duvet blanc. L’oïdium peut attaquer les soleils, mais cela n’empêchera pas la plante de repousse l’année d’après.

Les fleurs mélifères sont très attirantes pour les pollinisateurs : abeilles, bourdons, papillons…Elles participent vivement à l’écosystème.

Le dicton du mois : “Août donne du goût”