Le Perce Neige : plante de février

(1er fevr 2018)

Le Perce-Neige est une petite plante bulbeuse de la famille des Amaryllidacées à fleurs blanches qui apparaît en hiver et est capable de percer une fine couche de neige. Sa hauteur varie de 10 à 30 cm.  Les petites fleurs blanches à clochettes dégagent une odeur de miel. C’est une plante vivace qui fleurit tous les ans. Elle est aussi mellifère : les abeilles y trouvent un pollen et un nectar très à son goût. Son feuillage est caduc.

Le Perce-Neige est originaire d’Asie-Mineure. Connu de Théophnaste 3 siècles avant J.C. Ce naturaliste et philosophe grec libéra du joug des tyrans son île natale de LesbosIl existe une vingtaine d’espèces de Perce-Neige. Les deux plus connues sont le Galanthus Nivalis et pour les régions plus méridionales le Galenthus Elweisi. Ce nom de Galanthus vient du grec Gala (lait) et Anthos (fleur) : le perce-neige est donc une “Fleur de Lait”. Certains l’appelle “Goutte de Lait”, sa forme rappelant une goutte. A l’origine, Perce-Neige est un nom féminin, aujourd’hui on l’emploie plutôt au masculin : les deux genres restent en usage.Pour ce qui est du pluriel, il existe aussi deux formes : perce-neiges /perce-neige.

Le Perce-Neige décore les pieds des arbres ou les bordures de massifs. Il agrémente les pelouses en se mariant très bien avec les crocus. Le Perce-Neige aime les sols meubles et riches en humus et se plaît dans des endroits mi-ombre/mi soleil. Il ne nécessite pas d’apport de matières organiques (matières fabriquées par les végétaux, les animaux, les champignons, ou tout autre être vivant). Il se plante en fin d’été ou au tout début de l’automne. Les bulbes doivent être enterrés à 10 cm de profondeur. Les touffes prolifèrent rapidement d’année en année. On peut procéder à la division des touffes existantes au printemps pour les multiplier. Comme pour toutes les plantes à bulbe, les feuilles ne doivent être coupées qu’après leur jaunissement total pour que le bulbe reste en bonne santé !

Le Perce-Neige peut souffrir de la chaleur et du manque d’humidité en été : lui laisser une couche de feuilles ou de paillis pour éviter son dessèchement. Il est impossible de le cultiver en pot en intérieur car il a besoin du froid hivernal. ATTENTION : le bulbe du Perce-neige ne doit pas être ingéré car il peut provoquer de forts vomissements et/ou de grosses diarrhées.

Il existe plusieurs légendes autour du Perce-Neige :

–  “Alors qu’Adam et Eve venaient d’être chassés du Paradis, Eve se désespérait pensant que l’hiver durerait toujours. C’est alors qu’un ange apparut, ramassa une poignée de neige et la répandit sur le sol. Les flocons de neige, en touchant la terre, se transformèrent alors en perce-neige, donnant l’espoir de la fin de l’hiver et du début du printemps”.

– “La Sorcière Hiverne ne voulait pas laisser sa place à la Sorcière Printemps : une dispute éclata et la Sorcière Printemps se blessa au doigt. Des gouttes de sang tombèrent sur le sol enneigé, et à chaque endroit une fleur jaillit…Un Perce-Neige. Ce fut la victoire de la Sorcière Printemps !”.

En Occident le Perce-Neige annonce le printemps : il est devenu symbole de Consolation et d’Espérance de jours meilleurs.