Préparer l’hiver : penser aux légumes secs !

Pour préparer l’hiver prochain, il faut déjà penser à planter les légumes à graines que l’on voudra faire sécher. En effet, il est souhaitable de ne pas planter dans les mêmes endroits du potager les légumes que l’on voudra consommer pendant l’été et ceux que l’on souhaitera faire sécher pour l’hiver. La récolte ne se faisant pas exactement au même moment. Il faut donc réfléchir dès aujourd’hui à nos envies et nos besoins.

Lentilles, pois cassés, pois chiche, fèves… tous participent à l’alimentation humaine et animale. Les légumineuses sont utilisées en agriculture lors de la rotation des cultures, elles permettent de fixer l’azote dans le sol. Leur culture réduit de plus de 10 % la consommation d’énergie et permet une économie de 8 % de gaz à effet de serre.

Voici quelques trucs et astuces pour bien faire sécher et conserver et cuisiner les légumes secs :

Les lentilles : Vertes, blondes, corail, noires, rosées, elles sont toutes bonnes chaudes ou froides. La lentille se sème en avril/mai et se récolte en août/septembre. Elle aime le soleil, un sol calcaire et bien draîné. Sa multiplication se fait par semis (on peut replanter des graines de l’année précédente). Couper les pieds et laisser sécher deux jours au soleil. Former des bottes dans un endroit bien aéré, puis battre ces bottes pour récupérer les graines. Au moment de leur consommation : rincer les lentilles sans les faire tremper (sauf si elles sont vieilles) car cela peut fragiliser leur enveloppe très fine. Démarrer la cuisson à froid pour qu’elles soient cuites à coeur dans un volume d’eau non calcaire et non salé pour que l’eau pénètre bien, mais relevé par un bouquet parfumé. Laisser cuire de 30 à 40 minutes selon les variétés.

Le fèves : Elles se sèment mi-juin pour une récolte en septembre. Pour les faire sécher : écosser les fèves, les faire sécher entières, bien étalées sur une cagette avec du papier absorbant, à l’abri de l’humidité et dans un endroit bien aéré. Attendre au moins une semaine, s’assurer que l’intérieur est bien sec. Les conserver dans un récipient bien fermé (bocal, boîte métallique…). Pour les consommer, les faire tremper 12 h dans de l’eau. Puis les cuire pour faire des purées, des soupes, des accompagnements de viande ou de poisson. Elles possèdent des vitamines, mais elles sont moins caloriques que les autres légumes secs.

Les pois chiche : Le semis se fait en avril/début mai, la récolte se fait en été, en juillet/août. Pour une récolte d’automne, on peut les semer début août . Les pois chiche aiment la sécheresse et le soleil. Attendre que les cosses sèchent, puis étendre les pois bien à plat. Ecosser les gousses délicatement avec les doigts quand elles sont sèches et brunes. Les stériliser au four et les conserver dans un bocal hermétique. Les pois chiche ont une teneur en fibre importante, et contiennent des sels minéraux, des vitamines, des protéines et des glucides. Les tremper dans de l’eau 12 heures avant de les cuire pour un couscous ou de l’houmous par exemple.

Les pois cassés : Il sont issus de variétés de gros pois ronds qui ont été séparés en deux, d’où le “cassé”. Les semis se font de mars à juin pour une récolte de juillet à fin août. Attendre que la gousse soit sèche, puis écosser les pois, les débarrasser de leur peau et les laisser sécher bien étalés dans un endroit sec et aéré. Tremper dans de l’eau 5 heures avant la cuisson, pour faire des potages, purées, accompagnements, houmous…

Haricots secs :  Ils peuvent être blancs, verts ou rouges. Les haricots doivent être semés de mi-mai à mi-juillet pour des graines grosses et plates. La récolte se fait un mois et demi à deux mois plus tard et dure environ 3 semaines (d’où une production abondante). Les haricots secs se récoltent quand les cosses sèchent et que le feuillage jaunit, sèche et tombe. . Ecosser les gousses, étaler les graines dans une caisse en bois et laisser sécher 2 à 3 semaines dans un endroit aéré, non humide. Ils peuvent agrémenter des gigots, en “coco”, en “flageolets”, en “lingot” ou en “Soisson” pour des chili con carne, des cassoulets…

ATTENTION : Des graines qui semblent sèches à l’extérieur peuvent encore être humides à l’intérieur…Elles moisiront donc lors de l’entreposage. Tous ces légumes secs attirent aussi les charançons qu’il faut détecter et éliminer aussitôt !

Dicton de Mai : ” Averses de Mai a plus de pouvoir que dix arrosoirs ”

(Cf : “Au Jardin”)