Blues de l’Hiver

(1er novembre 2016)

En hiver, le moral peut chuter comme le font les feuilles en automne ! Manque de lumière, froid, grisaille, manque de tonus….L’organisme augmente sa sécrétion de Mélatoline, hormone régulatrice du sommeil et de l’humeur. Il en résulte un sentiment de fatigue, un besoin de manger plus, surtout des aliments gras et sucrés. Il y a souvent une prise de poids associé au blues de l’hiver.

Environ 20% des individus souffrent de ce mal en Europe. Dans 3/4 des cas, ce sont les femmes entre 25 et 55 ans qui en sont victimes.

Quelques astuces pour échapper aux petites baisses de régime :

. Bouger, faire du sport.

. Profiter de chaque rayon de soleil et laisser la lumière entrer dan la maison.

. Alléger et vitaminer son alimentation plutôt que d’abuser des grignotages. Manger surtout des aliments colorés : non seulement ils sont bourrés de vitamines, mais le beau et le soleil remplissent les assiettes : agrumes comme les oranges, les citrons, les pamplemousses, ou les mangues, les carottes, les betteraves, les ananas…

. S’occuper un peu de soi : se détendre, lire, se chouchouter un peu seul, en couple, avec des amis,…

. Sortir de chez soi, voir du monde, dîner dehors, aller au cinéma, au théâtre, marcher, faire du lèche_vitrine,…

. Donner du temps aux autres pour sortir de sa coquille en s’intéressant aux personnes qui ont besoin d’un peu d’attention.

. Pourquoi ne pas imaginer un voyage au soleil pour les plus chanceux au milieu de l’hiver : Le dépaysement et le soleil font une alchimie idéale pour une cure bienfaitrice.

. Faire quelques séances de photothérapie : exposition entre 30 mn et 1 heure par jour sous une lampe spéciale de forte intensité lumineuse, mais dont les UV sont neutralisés.

Avec l’aide de ces bonnes idées, l’humeur redevient au beau fixe pour l’arrivée du printemps.

Mais il faut être vigilant. Si cette mélancolie ou baisse de tonus, voir tristesse s’installe de manière durable, le mal est sans doute plus profond. Il ne s’agit plus de blues saisonnier, mais d’une déprime qui nécessite un traitement sérieux.

Dicton de novembre : “Brouillards d’octobre et pluvieux novembre : tout bon décembre !”