Un carré potager : à faire soi-même !

(2 mai 2017)

Fabriquer soi-même un carré potager permet de choisir ses dimensions idéales dans le bois de son choix, et bien sûr le coût par rapport à l’achat d’un carré potager acheté tout fait en boutique, est moindre ! En plus, on a la fierté de sa réalisation ! Créer son carré potager permet non seulement de faire une déco personnalisée dans son jardin, mais aussi d’éviter au maximum que les mauvaises herbes envahissent les plantations. Il est aussi plus facile d’accéder à toute la surface plantée sans piétiner l’un ou l’autre plant.

Pour faire un beau carré potager :

  • Choisir son bois : bois de coffrage, récupération de palette,…Dans la mesure du possible : choisir un bois non traité…
  • Découper des planches de la longueur souhaitée, puis assembler ces planches avec des cornières métalliques et des boulons poêliers (la vis doit faire la longueur de l’épaisseur du bois pour n’être pas soumise aux aléas des variations de température).
  • Pour les plus courageux, il est bon d’enduire les planches utilisées d’huile de lin par exemple(chauffée préalablement pour une bonne pénétration dans les fibres du bois), pour protéger au maximum le bois.
  • On peut aussi découper les planches du carré potager de façon à pouvoir les emboîter les unes dans les autres (découpe en mortaise et tenon qui permet un assemblage sans clous, ni vis).
  • Il est préconisé de “doubler” les planches ou de les garnir soit d’un film plastique, soit de tissu géo-textile. Certains doublent leur carré potager, c’est à dire qu’ils mettent deux planches sur chaque côté. Ainsi, quand le bois s’abîme (et cela finit toujours par arriver), on peut enlever le premier niveau de planches, le remplacer sans toucher au contenu du carré précieux !

L’utilisation de palettes de récupération est d’une part très tendance et permet d’autre part de fabriquer un carré potager original, sur pieds, que l’on posera dans le jardin ou sur un balcon :  en récupérant les planches des palettes et avec un peu d’imagination, on fabrique un carré, des pieds pour ce carré et un fond pour ce carré.

Au lieu de faire des bordures en bois, on peut aussi imaginer des bordures minérales (pierres, pavés,…) qui sont plus durables que le bois car ces bordures ne pourriront pas. Le coût est aussi un peu plus élevé ! Mais l’imagination peut aussi amener à faire des bordures végétales (petits arbustes, buis,…) jolies, bien intégrées mais qui demandent un entretien certain.

  • Pour finir, remplir votre carré potager de terre végétale et de compost. Ca y est, vous êtes prêt pour une récolte qui vous appartient totalement !