Le fruit de Juillet : l’ABRICOT

(1er juillet 2017)

L’Abricot est le fruit de l’abricotier, de la famille des Rosaceae. Ce fruit charnu, ou drupe, est rond. Sa chair jaune ou orangée est sucrée, moelleuse, souple au parfum délicat, mais peu juteuse. Grâce à son noyau dur et unique, ou amande, il se coupe facilement en deux. Sa peau veloutée peut être jaune, orange ou rouge.

L’abricot est un fruit climatctérique, c’est à dire qu’il est sensible à une certaine hormone végétale : l’éthylène. Les fruits mûrs peuvent accélérer la maturation des autres fruits. La maturation est associée à une augmentation de la respiration cellulaire de ses tissus. Sa floraison est rapide, il faut tenter de la retarder en plantant les abricotiers plutôt au nord. Mais il faut les protéger du vent, du gel (car l’abricotier est hyper sensible au froid et au gel) et bien pailler. Peindre le tronc en blanc peut aussi retarder la floraison : plus on retarde la floraison, plus l’abricot a des chances de bien survivre, évitant le gel. La récolte de l’abricot se fait de juin à septembre. Le nom Abricot vient de “Précoce”, c’est donc un des premiers fruits que l’on trouve dans le verger.

L’abricot existe depuis très longtemps. Originaire de Chine, l’abricot est cultivé depuis quatre millénaires. Il semblerait que le roi René d’Anjou au XV ème siècle, rapporta d’Italie l’abricot en France. Mais ce n’est qu’au XVIII ème siècle que s fit son véritable développement.

La Turquie, aujourd’hui, est le premier producteur mondial. Il s’agit surtout d’abricots destinés au séchage. La France est le deuxième producteur en Europe (30% de la Production européenne) ; le premier étant l’Italie et le troisième l’Espagne.

L’abricot contient des vitamines C, B et E. Son taux de glucides, essentiellement de la saccharose, est de 13g pour 100g de fruit. Il est riche en minéraux : potassium, fer, cuivre et magnésium. Sa consommation prévient certains cancers et les maladies cardio-vasculaires grâce à sa teneur en fibres. L’abricot contient des caroténoïdes (deux fois moins que la carotte cependant), et il faut savoir que sa peau en contient deux fois plus que sa chair. D’autre part, en stimulant les sécrétions gastriques, la consommation de l’abricot améliore le transit intestinal. C’est un fruit excellent avant un effort de par sa charge minérale et après un effort car il permet de récupérer et d’éliminer les toxines. L’abricot séché consommé avec un peu de gras comme quelques noix ou du fromage donne un résultat très positif sur l’organisme.

L’abricot peut se consommer sous des formes multiples : nature bien sûr, poché ou séché, mais aussi en tarte, confiture, jus ou purée, compote, en salade (avec des endives par exemple), en tajine, en sauce pour accompagner des viandes blanches (poulet, porc,…), en alcool ou liqueur… Les noyaux peuvent aussi parfumer des coulis ou des alcools. L’huile de son amande peut soit être consommée, soit servir en cosmétologie.

L’abricotier, en étant Nourriture des Dieux, symbolise la Passion et la Sensualité. On raconte qu’en Andalousie, les femmes qui mettent sous leurs jupes des fleurs et des feuilles d’abricotier se rendent Irrésistibles !