La fleur de mai : la Pâquerette

paqueretteLa pâquerette annonce le printemps et le renouveau. La pâquerette est la “Petite marguerite de Pâques”. On l’appelle la Bellis Perenis (la toujours belle) de la famille des Astéracées. C’est une plante basse aux feuilles vert-pomme. Elle a de petites fleurs blanches, aux extrémités légèrement rosées. Au centre, on trouve un petit disque jaune d’or, formé lui-même de fleurs tubulées. Sa taille varie de 3 à 10 cm de hauteur. Les feuilles vertes sont de forme ovale, spatulées et sont regroupées en rosettes. Comme d’autres fleurs de plantes herbacées, la pâquerette se ferme la nuit, ou même dans la journée en cas de grosse pluie, et se rouvre le lendemain matin au soleil.

La pâquerette aime le soleil et fleurit dans sa direction : c’est une plante phototrope. Elle recouvre les pelouses, les champs, les prés et résiste à la tonte !

La pâquerette sert en phytothérapie. Elle est tonique (on peut verser une infusion de pâquerettes dans l’eau du bain…). Elle est rafraîchissante et calmante : elle traite les bronchites, les angines et les troubles respiratoires. Elle est aussi dépurative et combat la constipation. En bain de bouche ou gargarisme, la pâquerette peut être un véritable atout : Faire bouillir un litre d’eau, y ajouter quelques pâquerettes. Laisser refroidir. L’huile de pâquerette est raffermissante  : Remplir un bocal à moitié avec les fleurs et les feuilles, ajouter de l’huile d’olive ou de l’huile de tournesol. Fermer le bocal, le mettre au soleil pendant un mois et filtrer. On peut la mettre sur le visage ou sur le corps. Séchées, les pâquerettes sont astringentes : on peut en faire des infusions à boire entre les repas.

Il ne faut pas cueillir les pâquerettes dans les endroits proches des déchetteries, ni dans les près où paissent des bovins ou des chevaux, car elles deviennent toxiques.

Les pâquerettes peuvent se manger crues, dans une salade, ou cuites , en farce, en potage, en apéro, ou confites (on met les boutons dans du vinaigre de cidre par exemple, pendant 15 jours).

La pâquerette signifie : “Attachement et Innocence” dans le langage des fleurs.

“Au ras des pâquerettes” ou ” Au ras du sol” signifie : “Pas très malin”.

Qui n’a pas joué à l’effeuillage de la marguerite ou de la pâquerette : ” Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie….” ?