La Plante de Décembre : Le Fruit de la Passion

(1er/12/2018)

Le fruit de la Passion, ou Grenadille ou encore Maracuja est une plante grimpante de la famille des Passifloraceae. Elle est aussi vigoureuse que le raisin. C’est une baie tropicale, grosse comme un oeuf dont la couleur de peau est pourpre ; son fruit ou la baie mesure 4 à 5 cm. Il est plein de graines noires entourées d’une arille comestible de saveur très douce, sucrée et légèrement acidulée. La grenadille pousse sur de grandes tiges, comme des lianes odorantes appelées passiflores, qui peuvent atteindre 5 mètres de hauteur : cela nécessite donc des tuteurs pour aider la plante à s’épanouir. Ce fruit a besoin de chaleur et craint le gel.

Le Fruit de la Passion existe sous la forme d’une centaines de variétés. Originaire du Paraguay, Brésil, Argentine, on la trouve aussi en Australie, en Inde, en Israël et en Afrique du Sud et Afrique de l’Est. Les espagnols découvrent les usages médicinaux de ce fruit à la fin du XVI ème siècle et rapportent en Europe des semences pour la cultiver. Les exportations depuis l’Amérique du Sud se font surtout sous forme de jus concentré.

Le Fruit de la Passion est très peu calorique : un fruit =60 calories. Il est source de fer, et permet donc de lutter contre la fatigue et l’anémie ; riche en fibres, il combat la constipation et apporte une sensation de satiété tout en éliminant les toxines des intestins (lutte contre le risque du cancer du côlon) ; dégage du phosphore, bon pour les dents et les os ; apporte des vitamines A et C, du cuivre et du zinc.C’est aussi un anti-oxydant, sédatif et actif sur le traitement contre l’hyper-tension artérielle. Grâce à sa teneur en potassium, il permet de diminuer le risque d’apparition  de maladies cardio-vasculaires. Les caroténoïdes comme le lycopène agit sur le cancer de la prostate. Anti-inflammatoire, la consommation de fruit de la Passion lutte contre l’affection des bronches ou contre l’asthme. Elle diminue les douleurs des personnes atteintes d’arthrose. En Amérique du Sud, on se sert de ces fruits comme des anxiolytiques : traitement de l’anxiété grâce aux flavonoïdes contenus dans la pulpe. La consommation du Fruit de la Passion avec des noix et/ou du fromage décuple les effets bénéfiques sur la santé.

Il faut choisir un fruit dont la peau est plissée : le fruit lisse est immature ! On peut le manger soit en simple fruit, soit en salade de fruits, en glaces, en gâteaux, en jus, en accompagnement de poisson par exemple aussi. Il faut être prudent avec les feuilles fraîches qui peuvent être toxiques et se méfier des risques d’allergie pour les personnes déjà allergiques au latex : picotements, urticaire,…

“Le nom de cette plante fait directement référence à la Passion du Christ. Les religieux qui l’ont aperçue pour la première fois en Amérique du Sud, ont vu dans la fleur, le symbole des dernières heures de la vie de Jésus. La couronne avec ses pointes hérissées représenterait la couronne d’épines. Les trois styles seraient les clous qui ont servi à la crucifixion. Les trois étamines seraient les plaies. Les cinq pétales représenteraient les apôtres, excluant Judas qu avait trahi le Christ et Pierre, qui l’avait renié. Enfin, les vrilles qui permettent à la vigne de grimper rappelleraient les fouets”. (d’après Passeport-santé)

“Ainsi la fleur de la Passion rappelle à l’humanité la beauté de la force spirituelle…Son odeur exquise est un avant-goût des jardins célestes…Cette essence favorise l’Amour et la Compassion, ouvrant la porte à la Joie éternelle”. (d’après Eveil de la Conscience)

Le dicton du mois : “En décembre, fais du bois et endors-toi”