La plante de janvier : l’Endive

endivesL’endive ou chicon est une plante bisannuelle de la famille des Astéracées. C’est une variété de chicorée amère.

L’endive est “née” en 1850 : M. Bréziers en Belgique, cache dans sa cave des pieds de chicorée sauvage sous une couche de terre pour échapper à l’impôt sur ses cultures. Quelques semaines plus tard, il vient rechercher ses pieds et trouve…..Des Endives !

L’endive arrive après la deuxième guerre mondiale dans les Pays voisins de la Belgique. Il en existe aujourd’hui plus de 50 variétés.

La graine d’endive est semée au printemps. Elle donne une grosse racine et de longues feuilles vertes. Les racines sont récoltées à l’automne et stockées pendant l’hiver. Au bout de 3 semaines, un bourgeon blanc se développe à feuilles bien serrées. L’endive, pour rester blanche, doit se cultiver à l’abri de la lumière, au chaud et dans un endroit humide. Elle se conserve dans le bas du frigidaire plusieurs jours ou dans une cave obscure.

L’endive est très peu calorique (15 Kcal/100 g). Elle a une faible valeur énergétique, mais elle est très riche en fibres. Elle contient aussi de la vitamine C,  des provitamines A et de la vitamine B9 ou acide folique. L’endive a des propriétés anti-oxydantes : le sélénium est un anti-oxydant majeur dans les défenses anti-radicalaires pour les sportifs en phase de récupération. Elle est aussi connue pour sa teneur en minéraux : zinc, magnésium, potassium et sodium qui permettent une bonne épuration rénale. Sa consommation améliore la santé intestinale et joue un rôle épurateur de drainage appelé Detox. L’endive est franchement conseillée aux femmes enceintes !

L’endive se consomme crue ou cuite : en potage, en salade (ajouter de noix et/ou des pommes et/ou de la mâche et/ou des avocats et/ou du gruyère et/ou du Roquefort et/ou de la betterave…), en légumes d’accompagnement (avec de la béchamel et/ou du jambon et/ou du Reblochon et/ou du lard…).