L’actualité énergie de la semaine – 09 mars 2019

Beaucoup d’énergies vertes dans l’actualité de la semaine ! Le développement des énergies renouvelables se poursuit avec la création d’une intelligence artificielle du géant Google au service des parcs éoliens. Le gouvernement britannique a lui aussi décidé d’accélérer sa production en électricité verte et découvrez ce qui a changé pour l’éco-prêt à taux zéro au 1er mars !

 

Grande-Bretagne : l’éolien a le vent en poupe

Alors qu’il ne reste qu’un an à la Grande-Bretagne pour atteindre ses objectifs de production en énergie verte, le gouvernement britannique a annoncé jeudi sa volonté que 30% de l’électricité produite dans le pays provienne d’éoliennes en mer. L’objectif, fixé pour 2030, devrait coûter un peu moins de 300 millions d’euros et devrait permettre la création de milliers d’emplois a assuré le gouvernement. Les écologistes s’interrogent cependant sur l’origine de la production des 70% restant.

Google : prévoir la production des énergies renouvelables grâce à l’intelligence artificielle

Face aux aléas météorologiques, difficile de savoir à l’avance combien une éolienne va produire en électricité dans la journée… jusqu’à aujourd’hui ! C’est en tout cas ce qu’a affirmé Google via son entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA), DeepMind. Cette dernière pourrait prédire jusqu’à 36 heures à l’avance la quantité d’électricité que pourrait produire une éolienne.  Grâce à ces prédictions, il serait possible d’établir des recommandations sur la façon de livrer de l’énergie sur le réseau électrique de façon optimale. Le gain de valeur est actuellement estimé à 20%, toujours selon Google, qui poursuit le développement de son IA.

Éco-prêt à taux zéro : ce qui a changé au 1er mars

Créé en 2009, l’éco-prêt à taux zéro (aussi appelé éco-PTZ) sera proposé jusqu’à au moins fin 2021. Le but de ce prêt ? Que des particuliers puissent effectuer des travaux d’économie d’énergie, avec un plafond de 30.000 euros et un taux d’intérêt nul.

Problème : pour pouvoir y avoir accès jusque récemment, il fallait réaliser un bouquet de travaux. Une condition qui pouvait freiner plus d’une personne, mais aujourd’hui révolue. Il est désormais possible d’avoir accès à l’éco-PTZ si vous voulez entreprendre qu’une seule action. Sans conditions de ressources, ce prêt peut s’avérer très intéressant pour les personnes désirant effectuer des travaux d’économie d’énergie de leur domicile.