Les habits d’Hivernage

(1er novembre 2016)

Comment protéger ses plantes en hiver ?

rateau 2Certaines plantes frileuses ne peuvent pas être rentrées dans la maison en hiver, ou même juste mises hors du froid, du gel, des tempêtes. Il faut cependant les protéger tout en les laissant respirer ! Plusieurs techniques existent pour remédier aux attaques de l’hiver, chacune en fonction de la nature de la plante que l’on souhaite abriter : paillage, housses d’hivernage ou voiles d’hivernage.

Le paillage de 5/8 cm au pied des arbustes et rosiers permet d’éviter le gel sur les racines. Pour les terrains secs, la tourbe est recommandée. Pour les terrains humides, le paillis de lin est préconisé. Le paillage peut aussi se faire avec des feuilles mortes ramassées dans le jardin. Dans le potager, il faut butter les pieds des plantes : une butte de 15 cm de hauteur assure une bonne protection contre le gel pour les racines.

Le voile d’hivernage est un film en polypropylène non tissé de densité allant de 10g/m2 a 60g/m2. Plus la densité est importante, meilleure est la protection. Le voile permet aussi d’éviter les attaques de parasites. Il est idéal pour la protection hivernale des plantes non rustiques, mais aussi pour la protection des floraisons précoces et des semis précoces. Le voile est léger, il laisse passer la lumière, l’air et l’eau. Il assure un effet de serre plus ou moins accentué.

En posant un voile sur la tête des fruitiers, ceux ci voient leurs bourgeons et petites pousses protégés. Pour les plantes dont les ramures sont souples : relever et ramasser les ramures vers le haut en les attachant avec un lien souple et poser dessus un voile d’hivernage. Si les ramures sont épaisses : soit on dispose un voile directement, soit on peut construire une armature autour de l’arbre qui formera un abri sur lequel on déposera le voile. Le tronc des arbres peut aussi être enrobé d’une toile de jute remplie de feuilles séchées ou enrobé de manchons de paille, surtout pour les arbres qui viennent de pays chauds : oliviers, palmiers,…

Pour protéger les plantes en pot, il faut les regrouper dans un endroit qui soit le plus lumineux, le plus sec et le plus abrité du vent possible. Emmailloter les plantes une par une dans un voile solide qui descendra jusqu’en bas du pot pour garder quelque degrés supplémentaires dans la terre. On peut gagner presque 5°. Pour les pots en terre, qui peuvent éclater avec le gel, on trouve du feutre de jardin qui évitera la casse ou simplement du plastique bulles.

Pour accélérer la germination des semis : poser un voile sur les caissettes de semis ou directement sur les plantes du potager. Ce voile empêchera aussi les limaces et autres petites bêtes de s’en prendre aux plantations.

Une petite cloche de paille sur les plantations  peut donner un air de jolie déco dans le jardin tristounet en hiver !

Dès les premiers rayons de soleil de printemps : déshabiller toutes ces plantes pour qu’elles respirent totalement et retrouvent leur vivacité.

Le voile d’hivernage ne coûte pas cher. Il peut se découper facilement aux dimensions recherchées. Il se trouve dans toutes les jardineries, et même dans beaucoup de grandes surfaces.

(d’après “TRUFFAUT”)