Novembre : Tailler, Bêcher, Protéger

Le brouillard est bien présent très souvent le matin, les pluies sont aussi de retour.. Rentrer les légumes bien au sec ainsi que les plantes fragiles (ou les protéger avec un voile d’hivernage). Tailler les plantes grimpantes (lierre, glycine…) en coupant les tiges à environ 20 cm de la tige principale, afin que la plante se développe de manière plus esthétique.

C’est aussi le temps de bouturer les rosiers en prélevant des tiges d’environ 20 cm (à sectionner en biais juste au-dessous d’un noeud) : ces tiges seront replantées dans de la terre bien fraîche et  gardées dans un endroit frais sans trop de lumière.

Au mois de novembre, labourer le terrain ave une bêche permettra d’ameublir la terre et la rendre plus efficace pour les prochaines plantations. On peut labourer à grosses mottes, l’hiver se chargera de briser les mottes ! Pour être prêt au moment de la plantation future, il faut préparer les trous de plantation : 50 cm de profondeur en aérant bien pour recueillir un mélange de terre avec du compost quand viendra l’heure de la plantation.

Avant la venue de l’hiver, la pelouse a besoin d’être scarifiée avec un râteau spécial pour enlever les mousses. Il faut aussi lui apporter de l’engrais organique pour fortifier l’herbe. A cette époque de l’année, l’arrosage se fait vraiment rare, mais doit quand même être surveillé !

Les fruitiers, pour la plupart, peuvent se planter au mois de novembre, et si cela n’est pas possible, il faudra attendre le printemps. Les arbres déjà plantés doivent recevoir des soins réguliers, comme la suppression des branches mortes.

En semant oignons et carottes, surtout ne pas oublier de les protéger du gel avec un voile !

Les feuilles mortes ramassées en automne feront la base du compost…

Dicton du mois de novembre : “Quelque temps qu’il fasse en novembre, commence le feu dans ta chambre”