La plante de Mai : Le Muguet

(2.05.2017)

Le Muguet ou Lis des Vallées est une herbacée vivace rhizomateuse des régions tempérées. Le muguet fait partie de la famille des Lilliacées. Ses fleurs en “clochette” sont petites et blanches. Elles dégagent une odeur exceptionnelle. Le nom du muguet vient du “Musc”.

Le muguet fleurit au printemps en France, et surtout dans l’hémisphère nord, l’Asie ou l’Amérique du Nord. Il a besoin de lumière, mais pas trop et d’une température moyenne, ainsi que d’humidité et d’un sol riche en humus. Il aime les sols calcaires dans les bois, sous les haies et se développe d’avril à juin.  La plantation se fait en début d’automne : planter les griffes ou rhizomes à 3 cm de profondeur, en les espaçant de 10 cm et mettre les bourgeons vers le haut. Recouvrir de terreau et arroser. La floraison dure environ 3 semaines. Si le muguet est en pot, il fanera très vite, il faut donc le replanter le plus tôt possible en pleine terre.

Le muguet a une tige unique appelée “hampe”. Chaque brin de muguet est entouré de deux feuilles vertes et allongées et les fleurs, ou clochettes, sont toutes du même côté que la hampe. Chaque feuille mesure une quinzaine de centimètres. La clochette est formée de 6 pétales soudés. Le muguet est hermaphrodite. Mais il est toxique : les baies rouges qui se forment en automne font un “bouillon d’onze heures” qui peut par l’ingestion d’une seule gorgée être mortel !

Les principes actifs du muguet régulent l’action du coeur et sont donc utilisés surtout en cardiologie. Mais ce produit ne doit être utilisé que sous le contrôle d’un médecin. Outre des troubles digestifs importants, l’ingestion du muguet peut amener à des troubles du rythme cardiaque ainsi qu’à une accélération de la respiration. Le muguet, en effet, contient de la convallarine, puissant stéroïdien aux effets dévastateurs.

Dès le XVI ème siècle, le muguet a été utilisé en parfumerie, surtout en huile essentielle…

Le Muguet est l’emblème du 1er Mai : il annonce le retour du printemps. La tradition remonte à la Renaissance : en 1561, Charles IX reçut par ses amis campagnards un brin de muguet comme porte-bonheur. Il décida alors de reprendre ce symbole à la cour l’année suivante en offrant aux dames en brin de muguet en guise de porte-bonheur. Depuis 1936, année officielle des congés payés, chacun peut vendre comme il l’entend des brins de muguet le 1er mai, Fête du Travail, sur la voie publique ou là où bon lui semble !

  • Le muguet est une fleur emblématique : offrir un brin de muguet à quelqu’un le 1er mai revient à lui souhaiter beaucoup de bonheur, sans connotation amoureuse.
  • Au Moyen Âge, le mois de mai, ou mois des mariages ou accordailles, annonçait le retour du printemps. La future épousée accrochait alors un brin de muguet à sa porte pour symboliser sa pureté.
  • Saint Léonard, réfugié en forêt, dut se battre contre les dragons : les gouttes de sang issues de cette bagarre dont il sortit vainqueur, donnèrent naissance à des pieds de muguet. Voilà pourquoi le muguet porte Bonheur et Chance !
    L’histoire raconte que l’on peut entendre la douce musique des grelots blancs du muguet dans les bois et les sous-bois.
  • Jusqu’au XIX ème siècle, le terme Muguet désignait un jeune homme élégant.
  • Le brin de muguet ressemble aux larmes versées par la Vierge-Marie au pied de la Croix. Ses larmes auraient crée une fleur blanche à clochettes blanches.
  • “La légende dit que le muguet fut crée par Apollon, dieu du Mont Parnasse, pour en tapisser le sol, afin que ses 9 muses ne s’abîment pas les pieds” (Wikipédia)
  • Si vous offrez un brin de muguet comportant 13 clochettes, alors vous adressez au destinataire des voeux de félicité éternelle !!!!