La plante de mars : l’Hibiscus

(1er/03/18)

L’Hibiscus, appelé aussi “Rose de Chine” fait partie de la famille des malvaceaes. Hibiscus vient du grec et signifie “Guimauve”. C’est une plante à fleurs annuelles ou vivaces de couleurs vives se déclinant du rose au rouge vif en passant par le orange, le jaune ou le pourpre. Sa floraison est spectaculaire…

L’hibiscus est connu et réputé depuis les pharaons d’Egypte Antique qui vénéraient cette plante. Il est arrivé en Europe au XII ème siècle par les Maures d’Espagne, puis en Amérique au XVII ème siècle par le biais des esclaves.

Aussi large que haut, environ 3 à 5 mètres d’envergure, ses fleurs mesurent de 2 à 6 cm. Ses feuilles ont un bord dentelé ou ondulé. Les étamines forment une sorte de tube et ses fruits sont comme des capsules qui une fois mûres s’ouvrent et libèrent des graines. La fleur,  formée de 5 pétales autour du pistil central, apparaît et tombe au bout de 24 heures. Chaque jour, l’hibiscus offre de nouvelles fleurs éphémères.

L’hibiscus se plante en automne et fleurit de fin mars à mi-octobre. Il doit être planté dans un sol fertile en humus, bien drainé et bien exposé aux rayons du soleil. Il aime le mélange de terreau et de Terre de Bruyère. Son arrosage doit être intense en été, mais moindre pendant les autres mois de l’année : une fois par semaine semble être correct hors saison estivale. L’hivernage demande bien sûr un endroit hors gel. Les hibiscus attirent les papillons, qu’ils soient diurnes ou nocturnes…Les ennemis de l’hibiscus sont les pucerons, les cochenilles et les mouches blanches : il faut donc être très vigilant !

Dans un pot, l’hibiscus a besoin d’être dans un espace pas trop grand pour se sentir bien, car il aime se sentir un peu à l’étroit. L’hibiscus peut se multiplier par semis en mars ou par marcottage si l’environnement est bon pour lui.

La fleur d’hibiscus est comestible. Autrefois, ses vertus thérapeutiques étaient utilisées pour soulager toux et angines. La phytothérapie aujourd’hui, utilise l’hibiscus pour faire baisser la tension artérielle et éliminer l’urée chez les personnes qui en fabrique en trop grande quantité. C’est un laxatif doux qui fait disparaître les toxines et régénère l’organisme. Outre la lutte contre l’hypertension, l’hibiscus permet de diminuer la fièvre et les douleur d’estomac, il fait aussi baisser le taux de mauvais cholestérol. Il soigne les eczémas, les allergies et les dermatoses. Ses graines possèdent des qualités cosmétiques hydratantes et régénératrices.

L’infusion d’hibiscus, de couleur rouge cerise, se boit chaude ou froide :  les fleurs séchées constituent la base de boissons très côtées en Egypte en particulier et en Afrique en général. Une infusion d’hibiscus est aujourd’hui la boisson d’accueil traditionnelle en Afrique. Les aborigènes australiens consommaient l’hibiscus et utilisaient ses fibres pour fabriquer des sacs et des filets de chasse.

L’hibiscus symbolise la modestie et l’esprit volontaire. C’est un des meilleurs supports à la divination et à la magie : il est utilisé pour ses charmes d’amour…C’est donc aussi la fleur de l’Amour. A Tahiti, les jeunes femmes portent un hibiscus sur l’oreille droite si leur coeur est à prendre, sur l’oreille gauche s’il est déjà pris ! En Amérique du Nord, l’hibiscus symbolise l’épouse ou la femme parfaite.

L’hibiscus est la fleur nationale de la Corée du Sud et de la Malaisie.