Plantes, Fleurs, Légumes : pour un bon compagnonnage !

Les plantes peuvent se rendre mutuellement des services, ou au contraire, si on les associe, se nuire les unes aux autres ! Un bon mélange permet une bonne bio-diversité et un rendu optimal…L’association fleurs/plantes/légumes représente un avantage phytosanitaire pour le jardin. Une bonne entente permet aussi de limiter les traitements, donc de cultiver son potager dans une visée écologique…

En associant les fleurs et les légumes, les abeilles et les bourdons peuvent aider à la fructification. Certaines plantes attirent les insectes et donc les détournent d’autres plantes, certaines éloignent les insectes. On peut mélanger les odeurs, les couleurs et les variétés !

Avant d’imaginer créer ou recréer son potager, il faut donc bien penser à l’agencement optimum de celui-ci. Outre la pratique de la rotation des cultures pour ne pas affaiblir le sol, le mieux est de se renseigner auprès d’un pépiniériste professionnel qui saura allier les espèces entre elles. Quelques exemples cependant pour une première approche :

Les plants hauts protègent les plants bas du soleil : les haricots par exemple laissent filtrer la lumière en douceur sur les salades, mais seront un frein pour les légumes qui ont besoin de beaucoup de soleil, comme les courgettes.

Les capucines, comme les oeillets d’inde ou la menthe verte attirent les pucerons et favorisent la croissance des plantes, en détournant l’attention des pucerons.

Les aromatiques, plantés un peu partout dans le potager, sont de bonnes compagnes.

Les tomates assainissent la culture des choux, et comme le fenouil ou la lavande, elles éloignent les limaces, les fourmis et les escargots, véritables prédateurs ! Mais l’association tomates/betteraves ou tomates/pommes de terre ou aubergines/pommes de terre nuit au bon développement de  chacun…L’aubergine sera heureuse prés des haricots ou des tomates, les tomates prés des carottes, choux ou épinards ; les pommes de terre s’épanouiront prés des haricots ou des pois.. Il faut donc juste bien penser aux voisins que l’on va associer à chaque plante !

Les marguerites, les soucis, les coquelicots et les capucines sont pour beaucoup de bons alliés, et en plus des autres plantes cultivées, on peut aussi les manger :  pour égayer une salade, rien de tel que quelques pétales de capucines, de soucis jaunes ou oranges ou encore de coquelicots… Choc des couleurs et succès garanti ! Quant aux marguerites, quelques minutes dans du beurre et de l’ail,  et voilà les cacahuètes détrônées pour l’apéritif !!!!

Le dicton du mois de Mars : “Au mois de Mars, prés et treilles tu nettoieras, ou la peau du dos y laisseras”