Un potager sur mon balcon

(31 mars 2017)

Petits fruits et légumes s’adaptent très bien dans des jardinières, des bacs ou des pots sur un balcon ou une terrasse : on peut varier les couleurs , les formes à satiété.  On peut jouer sur les différentes hauteurs en disposant les pots sur une table, un banc, un tabouret, en accrochant les plantes avec des suspensions, ce sera un vrai régal pour les yeux : voilà une belle alliance entre décoration et dégustation ! Ainsi le balcon peut accueillir des tomates cerise, des fraises, des salades, des plantes aromatiques, des radis, des courgettes, des aubergines, des concombres, des poivrons, des framboises, des groseilles… Il est possible de faire des associations dans un même pot, telles que tomate/basilic ou Concombre/aneth par exemple.  Certaines plantes aromatiques ont une croissance rapide (persil, basilic, menthe, thym, aneth,…), il faut en tenir compte lors des associations . D’autre part, il faut respecter l’espace vital de chaque plante et être attentif à l’exposition. Si l’emplacement est soumis aux vents, penser à protéger les plantations avec des canis ou des lattis.

La meilleure exposition reste le sud, sud-ouest ou sud-est. Il faut penser à déposer des billes d’argile dans le fond du contenant pour faire un lit de draînage et prévoir un récipient à poser sous le pot pour éviter que l’eau se répande sur le balcon ou la terrasse.

Un terreau spécial légumes permet d’éviter l’apport supplémentaire nécessaire à un terreau dit ordinaire. Il faut retirer de temps en temps, mais régulièrement quelques centimètres de terre et la remplacer par de la fraîche. En choisissant son terreau, il faut nourrir chaque plante en fonction de ses besoins avec des substrats adéquates.

En été, mettre les plantes à l’ombre, le soleil pourrait les griller et les arroser très tôt le matin ou en soirée, surtout pas au milieu de la journée ! Par contre au printemps ou en automne, l’arrosage en pleine journée est préconisé.

Avant de choisir les contenants, il faut bien regarder leur taille en largeur, mais surtout en profondeur pour que les racines puissent s’épanouir et s’intéresser au poids total des pots ou jardinières pour s’assurer que le balcon, la rambarde, le volet,…peut supporter le poids des plantations.

Il existe toutes sortes de pots en fer, béton, pierre, émail, zinc, bois, terre cuite ou plastique qui doivent être percés dans le fond pour un bon draînage. Les pots en terre cuite laissent passe l’eau et l’air, mais ils peuvent se casser avec le gel  par exemple ou simplement avec une mauvaise manipulation. Les pots en plastique sont plus légers que les pots en terre, leur entretien est facile, mais les racines peuvent souffrir avec la chaleur.

Il y a des règles de co-propriété à respecter, certaines interdisent de suspendre des jardinières aux rambardes. Se renseigner !

Attention aux nuisances avec les voisins : plantes qui se répandent sur les autres balcons ou aux arrosages qui débordent.

Le dicton du mois : “Avril fait la fleur, Mai en a l’honneur”